Pour que votre cure de thalassothérapie soit bénéfique et réussite vous deviez vous préparer.

La durée moyenne conseillée d’une cure de thalassothérapie est de 7 à 12 jours, le début de la cure est déterminé par le rendez-vous médical obligatoire qui vous est confirmé à l’agence de voyage avant votre départ où dès votre arrivée à l’hôtel et cette procédure dépend de l’organisation du centre de thalassothérapie de votre choix. Ce médecin est un médecin thermale, généraliste où spécialiste qui vous prescrira les soins thermaux dont vous pouvez retirer le maximum de bénéfices. En plus cette consultation médicale est indispensable et rassurante, car elle sert à détecter les affections atteintes par les curistes et au même niveau les contres indications pour éviter tous risques de contamination lors des activités à usage collectives.

Il existe quelques rares contre indications à certains soins dont-il faut connaître et c’est pourquoi la visite du médecin dès votre arrivée au centre de thalassothérapie est indispensable 

La thalasso n’est pas conseillée aux personnes qui sont dans un état de fatigue extrême, comme sur le coup la cure est fatigante.

Contrairement à ce que l’on croit, la thalasso n’est pas déconseillée aux personnes atteintes d’un cancer en phase évolutive. La thalasso joue un rôle considérable sur le mental, procure une détente et une relaxation considérable, car le médecin prescrit des soins très doux.
Concernant les femmes enceintes il n’y a pas vraiment une règle générale, car tout dépend du déroulement et du suivie de la grossesse. Si la futur maman n’a pas de difficultés particulières, elle peut parfaitement se rendre en cure jusqu’au 8ème mois de sa grossesse.
Une cure thalasso est conseillée à ceux qui ont des problèmes de peaux, car l’eau de mer jouie de plusieurs vertus qui sont bénéfiques sur l’eczéma et le psoriasis. La thalasso n’est pas déconseillée à ceux qui ont des problèmes de peaux, si la peau est sèche et saine, il n’y a pas de soucis où de lésions purulentes.

Pour une personne asthmatique équilibrée, selon son traitement, une cure de thalassothérapie lui est prodiguée à condition qu’il évite les bains de vapeur. Mais s’il est en crise, mieux vaut éviter la cure.

Pour une personne souffrante d’une hypertension, vaut mieux éviter les grandes chaleurs au hammam, les saunas, les douches à jet trop fort qui peuvent être remplacés par des douches plus fraîches associés à  des soins doux.

En faite il n’y a pas vraiment de contre indications à la thalasso, mais plutôt à certains soins qui sont distingués selon des troubles, comme les traumatismes récents où les fractures ainsi que l’état veineux du curiste, car il faut focaliser sur les éventuelles problèmes de la circulation sanguine.

 

                                           Copyright © 2008, All rights reserved